En Israël, la paix viendra des femmes Reportage : Marie-Anne Divet, Histoires Ordinaires, 03/04/2019

Les Israéliens votent le 9 avril. Le pays va-t-il une nouvelle fois reconduire Benyamin Netanyahou au pouvoir depuis dix ans ? Quoi qu’il arrive, envers et contre tout, des femmes luttent pour sortir la paix des murs où il l’emprisonne. A l’image des militantes de Women Wage Peace dont Yael et Dina. – Rendez vous  avec Dina Ben Yakir et Dagan.

             

« J’y suis arrivée un peu par hasard en été 2015, explique Yael Dagan. Une amie, de retour de mission pour l’ONU à Vienne, m’y a entrainée, m’assurant que j’allais y rencontrer des femmes extraordinaires. » Elle participe au pique-nique qui marque la fin des 50 jours de jeûne organisés par le mouvement devant la résidence du Premier Ministre. 50 jours, la même durée que l’opération “Bordure protectrice”.

“C’est un peu la même histoire que raconte Dina Ben Yakir. Elle n’a jamais été une “militante”, explique cette professeur de tai chi et chi kong, préférant l’équilibre à une prise de position trop tranchée. « Quatre mois après la création de WWP, j’ai senti quelque chose de fort au fond de moi-même quand je lisais ce que ces femmes voulaient et faisaient sur le terrain. » Elle monte un groupe à Eilat et devient un an après coordinatrice de tous les pôles actifs sur le pays.

Contiuer a lire a https://www.histoiresordinaires.fr/En-Israel-la-paix-viendra-des-femmes_a2277.html